Biographie

QUENTIN BIARDEAU

Né en 1988, Quentin Biardeau est à  la fois musicien saxophoniste, compositeur, arrangeur, interprète, improvisateur et cofondateur du Tricollectif  et il organise depuis 2011 les « Soirées Tricot ».

Il se forme au conservatoire d’Orléans avec Francis Lecointe, Frédéric Juranville et Olivier Perrin, puis au conservatoire à  rayonnement régional de Paris pour le jazz auprès de Jean-Charles Richard, Emil Spanyi, Joe Quitzke… Il étudie également l’écriture au conservatoire d’Aubervilliers auprès de Thomas Lacôte.

Il fait partie des fondateurs du groupe Walabix, créé en 2007. En 2011, ils enregistrent l’album Nus (Révélation Jazz Magazine, élu Citizen Jazz) et en 2014 un concert live avec le trompettiste Bart Maris. Avec Valentin Ceccaldi il forme également un duo acoustique, Durio Zibéthinus (4 étoiles Jazz Magazine pour le disque Poisson frais).

Il crée le Quatuor Machaut (Lauréat Jazz Migration 2017, élu Citizen Jazz, Révélation Jazzmagazine), joue avec Léo Jassef et Théo Lanau dans le Trio à  Lunettes, dont le premier disque Les Yeux du bouillon (Révélation Jazz Magazine, élu Citizen Jazz) est paru en 2014.

Il participe à  l’Orchestre du Tricot, une grande formation qui propose plusieurs programmes : Tribute to Lucienne Boyer, Jéricho, création avec le saxophoniste compositeur Christophe Monniot ,Atomic Spoutnik avec André Robillard (album élu citizen jazz), ZEUS …

Il est membre du groupe Freaks, une création de Théo Ceccaldi (musicien français 2016 Jazz Magazine, Victoire du Jazz 2018).
Pour le théâtre, il participe à la nouvelle production de la compagnie 1+1=3 de Martine Venturelli autour de l’auteur Didier-Georges Gabily.
Il prend part à la création du nouveau projet du chanteur Xavier Machault : PELOUSE avec  Valentin Ceccaldi.
Enfin il créé le projet Free Pop, Bo Bun Fever avec Anouck Hilbey, Léo Jassef et Théo Lanau (Propulson 2017).

DISCOGRAPHIE A VENIR

2017

-Orchestre du Tricot – Jericho Sinfonia – Tricollection

-Freaks РTh̩o Ceccaldi

-Roue Libre – EP’1

-Pelouse – EP’1